Projet de loi d'orientation sur la recherche scientifique: développer le système de recherche

  • 23 Avril 2015
Le ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Mohamed Mebarki, a affirmé lundi que le projet de loi d'orientation sur la recherche scientifique et le développement technologique visait à développer les fonctions du système national de recherche en termes de précision et d'efficacité, indique un communiqué de l'Assemblée populaire nationale (APN).  
 

Le projet de loi sur la recherche scientifique vise "à développer les foncions du système national de recherche en termes de précision et d'efficacité en ce qui a trait à la programmation, l'évaluation et la valorisation des résultats de la recherche scientifique et technique et du développement technologique", a souligné M. Mebarki qui a présenté le projet de loi devant la commission de l'Education, de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique et des affaires religieuses de l'APN.

Selon le ministre, le projet de loi propose de "revoir la composante du Conseil national d'évaluation qui doit être essentiellement composé de personnalités scientifiques indépendantes. Il doit également renforcer  les missions des agences thématiques de recherche et leur élargissement à la programmation des activités de recherche et l'évaluation de leurs résultats par le biais de commissions intersectorielles".

Au volet de la programmation, le texte propose "des mécanismes pour le choix des programmes nationaux de recherche selon les priorités, en accordant à tous les départements ministériels la possibilité de proposer les domaines et axes qu'ils jugent prioritaires", a indiqué le ministre.

Concernant l'évaluation interne et externe, le représentant du gouvernement a souligné l'importance "d'élaborer des lois pour régir ce processus, qui soient applicables à tous les domaines de la recherche et à caractère scientifique et obligatoire pour toutes les parties".

Il s'agit aussi, a-t-il poursuivi, d'élaborer les textes pratiques conformément aux mesures prévues par la loi, concernant la valorisation et le développement des ressources humaines, ainsi que la valorisation de l'expérience professionnelle acquise par les cadres techniques dans le secteur industriel, car constituant "une véritable source" de connaissances.

Au sujet de la valorisation des résultats de la recherche, de l'innovation et du développement technologique, le ministre a souligné l'impératif pour les autorités publiques de soutenir la société innovante à toutes les étapes, ajoutant que les entreprises économiques investissant dans le domaine de la recherche bénéficieront d'affectations financières du budget de la recherche nationale.

Le texte de loi propose la création de centres d'innovation et de transfert technologique pour appuyer et valoriser la recherche, a affirmé M. Mebarki, évoquant la possibilité de préparer des thèses de doctorat en milieu professionnel.

APS